Le plus nul week-end de l'année (by F)

Publié le par B.W.F

 
undefined
B et W boivent un verre chez F. Des amis de F sont là, ils ont fait un copieux diner de Noël, où le saumon, les huitres et le foie gras étaient généreusement arrosés de Champagne. B ratrappe son retard éthylique et à mesure que ses yeux se rétrécissent, le ton de sa voix monte. Les invités abandonnent tour à tour leurs verres tandis que nos trois héros continuent à faire des "culs-secs champagne". Une bouteille peut se vider en 4 minutes, top chrono, service compris.
Et là, tout d'un coup, devant nos yeux ébahis, B abandonne. Le choc. Prostré sur le canapé, il ferme les yeux. Lorsqu'il les rouvre, c'est pour nous dire d'une voix rauque qu'il va rentrer dormir.
F et W, la mort dans l'âme, se lancent donc, orphelins à la recherche de La soirée (show must go on). Ils arrivent aux Bains Douche. Mais apparemment ils n'ont pas été prévenus du dress code de la soirée : poils à gogo. "Tiens, mais le petit bear là-bas, en cuir, qui a un pantalon ouvert sur le cul, il n'est pas en train de donner la fessée à son mec ? "

undefined
F et W montent sur l'estrade, et ils se sentent comme deux mineurs qui ont réussi à tromper la vigilance des physios. Des jeunes minets dans une soirée SM-bears-poils-cuir. Un mec propose à F de rentrer avec lui en bus de nuit. F glousse et les deux compères se cassent de cette soirée pourrie.
Forts de vouloir s'amuser coûte que coûte, ils décident de se rendre au Queen, une valeur sûre. Bien mal leur en a pris, car la soirée est également pourrie. Que des moches, une musique tellement bonne qu'on a oublié ce que c'était au moment même ou le morceau se termine, rien à raconter mis à part une anglaise totale bourrée qui vient leur dire qu'ils sont plus sexys que toutes les filles présentes. "'Merci chérie, mais c'était pas super dur. "
F et W jettent l'éponge. Tant pis. Au moment ou ils prennent un taxi, un lascar vient se frotter à F qui trouve ça bizarre. Il a toujours ses thunes dans sa poche, mais il se rendra compte le lendemain que sa carte bleue, elle, n'est plus là...

Samedi 29/12/07 - 23h00. C'est pas la fête. Les triplettes ne sont pas vaillantes. Nos trois compères finissent la Vodka et le whisky, chez F. Leur attention est captée par le nouveau clip de Britney, Piece of me, qui ressemble enfin à un vrai clip de Britney... A arrive, surexcitée par 12 cafés. Direction le Queen (original), pour la soirée Metrosexual Party. A est déchaînée, mais deux coupes de Champagne suffisent à l'achever, elle se sent mal. C'est ensuite F qui abandonne, ne se sentant pas bien non plus.

DSC00236.JPG
L'essentiel de la soirée se passera sur les marches, à attendre que ça aille mieux...
Sur le retour, c'est W qui se sent mal. C'est l'hécatombe. Un sort a été jeté aux triplettes. Quelqu'un leur en veut.

Dimanche 30/12/07 - 23h30. Après avoir chacun hésité un bon moment, la journée n'ayant pas été des plus funs - maux de crânes, de ventres, nausées, fatigue - les triplettes en conviennent : à part sur un lit d'hopital ou un pied dans la tombe, rien ne les empêchera de sortir un dimanche.
Les voilà donc partis, au Queen (original), où apparemment le seul fait de savoir que les triplettes seront là ce soir a déplacé les foules qui se ruent sur les Champs Elysées. Pas moins d'une heure de queue (qu'éviteront les triplettes grâce à une connaissance bien placée) pour refaire la queue dans la boîte au vestiaire, puis au bar, puis aux toilettes.
Nombre de provinciaux, d'étrangers, de petits minets en vacances qui-ont-fait-croire-à-leur-mère-qu'ils-dormaient-chez-un-copain sont dans la place. Il y a du monde, beaucoup de monde. Tyra est plus belle que jamais, et Galia a encore perdu un ou deux ans depuis la semaine dernière. La musique est la même que d'habitude, le changement, ça fait peur.
La soirée aurait pu bien se passer si B et W ne s'étaient pas engueulés. F exaspéré les laisse régler leurs comptes et retourne danser. Il se retrouve à trois heures et demi à l'arrière d'un taxi, entre nos deux têtes de mûles qui ne lâchent pas un mot*. Chacun rentrera en se disant que des week-end comme ça, on n'en fera plus l'année prochaine. Du moins on l'espère...

F.

* Rassurez vous, B et W se racomoderont très peu de temps après.

Publié dans F.

Commenter cet article