Un retour vers l'âge d'or ? (by F)

Publié le par B.W.F


Bien que W n'ait pas écrit la suite de l'article sur la soirée de dimanche dernier (honte à lui!), je sais que vous attendez impatiemment de savoir ce que ce week-end nous a réservé... Voici donc sans attendre des nouvelles fraîches des triplettes.

Dimanche 20/01/08 - Chez F. 
Depuis ce matin, F. n'a pas bougé, il n'a pas quitté son bas de pyjama, n'a pas ouvert les rideaux, ne sait même pas si la nuit est tombée. Faut dire que la soirée de la veille l'a achevé. Alors que B. était à l'anniversaire d'une de ses copines à l'étranger au fin fond du 91, W. et  F. sont allés au Mix, à une soirée hétéros (sisisi!) très arrosée, avec Al, la colloc de F. Les gens les plus sympas de la boîte, les plus drôles, c'était eux. Forcément. Mais rentrés tard, ils sont tous crevés.

23 heures. B. débarque chez F. avec des sushis. Pantalon cigarette noir, Santiags à bouts pointus, noires, chemise noire et cravate, noire. Total look mode pour B. qui sait que la Fashion Week, c'est pour tout le monde. W n'arrivera que plus tard. Pour le moment il se "motive", c'est à dire qu'il prend une douche et qu'il se demande s'il va venir ou pas. C'est juste au moment où B&F commencent à faire leurs LDP*, pensant que W a éteint son T.P* juste exprès,  que celui-ci arrive. Plus classique, jean, grosse ceinture, toutes nouvelles camarguaises, mais chemise quand même.

Entre Gala, Freed from desire, et Docteur Jones de Aqua, F. décide à se préparer. Ce sera baskets blanches, jean evasé, ceinture classique noire et débardeur stretch blanc. F represents Marceeeeeeeel. Taxi prioritaire. Direction Queen. Entrée, vestiaire, fumoir, bar, alcool, podium, musique, tête qui tourne, Galia,
she's there...

Lucy n'est pas là. C'est AlbertKam qui mixe(nt). Selon F, "les mix sont beaucoup mieux fait, c'est plus recherché, mais Lucy elle connaît son truc, les morceaux sont courts, ça change souvent, il y a plus de rythme. La c'est bon, ça pulse, mais c'est long..."



Un retour vers l'âge d'or, donc? Oui, ou du moins on l'espère. Il y a du monde, suffisament, pas trop non plus. Les gens sont originaux, habillés affreusement, ou superbement, mais en tous cas, beaucoup d'excentricité, de personnalité, comme si tous ces PD qui se ressemblent avaient décidé hier soir d'arrêter de se fondre dans la masse. De sortir du lot.

Et les transsexuelles. Elles qui étaient passées de mode ces dernières années, que l'on ne voyait plus qu'aux Folies Pigalles, ou sur les podiums en tant que danseuses pour les plus réussies, elles qui devenaient ternes et ressemblaient de plus en plus à des travelos, hier soir, elles étaient là. Présentes, en masse, pleines de plumes, de paillettes, de bijoux, de talons ; maquillées, coiffées, des créatures de la nuit, arrogantes, mystérieuses, excentriques, et tellement attachantes. Pour ces créatures qui font partie de la nuit, au même titre que les DJ, ou les barmans, les triplettes étaient unanimes : elles sont les bienvenues.

Une soirée haute en couleur, donc, qui laisse, souhaitons le, présager un clubbing gay plus drôle que ce qu'il était devenu à Paris ces dernières années.

*LDP (langues de pute), TP (téléphone portable)

F.

Publié dans F.

Commenter cet article

photosdu40 22/01/2008 21:29

Ton site est excellent trés bonne continuation ......a de nouvelles vidéos et évidemment +5

B.W.F 22/01/2008 21:55

Heyyyyyyyyyyyyy... Merci mais ya un truc que t'as loupé :D On est 3... d'où les triplettes. En tous cas merci beaucoup :D - F

W. 22/01/2008 10:50

Enfin une vraie vidéo sur le Queen et son ambiance qui dépasse de loin n'importe quelle soirée de la Capitale .

Merci F pour tout le travail que tu fais pour le blog des Triplettes.
Très bon boulot encore une fois.

Bisouilles