Branle bas de combat pour une giclée (by W)

Publié le par B.W.F


DSC00370.JPG
L'orgasme est un bien grand mot, surtout pour ceux et celles qui ne l'ont jamais connu. Il y a quelque temps encore, je croyais que la simple ouverture d'une boîte de thon était le summum de la jouissance (eh oui! je kiffe grave le thon - F me comprendra)

L'orgasme, c'est quoi, au juste? Commençons par une définition académique et développons le sujet.

Certains mecs s'arrêtent à l'idée que l'orgasme masculin est automatique, une éjaculation c'est un orgasme. Non! non! et non, messieurs. L'orgasme n'est pas synonyme de petits crachats prostatiques.

Venons en au fait et parlons un peu de moi... Pour ma part, les éjaculations furent nombreuses comme pour la plupart des mecs mais il m'est impossible de dire que j'ai connu la jouissance à chaque fois. La masturbation n'est pas orgasmique - automatique pour moi par exemple.

Le seul moyen d'assouvir pleinement cette envie, c'est lorsque mon partenaire me pénètre tout en me masturbant. Après un moment, mon corps est envahi par de petites convulsions post éjaculatoires, mes membres se mettent à trembler légèrement, mes paupières se ferment et un frisson naît dans le creux de mes reins pour remonter rapidement le long de la colonne vertébrale jusqu'à en devenir insoutenable. La jouissance ne tarde pas à venir, délivrant toute la pression accumulée et laissant place au bonheur, au vrai...

W.

Le point de vue de B.
L'éjaculation, c'est bon, mais un orgasme, un vrai c'est celui qui te donne la chaire de poule, des frissons, qui te fais plisser les paupières, voir carrément fermer les yeux, c'est le moment où le plaisir est à la limite du supportable, où tu es sur le point de dire "stop, stooop, arrête, j'en peux plus", mais que tu te retiens, parce que tu aimes vraiment ça.

Le point de vue de F.

Billet terminé, il est maintenant temps aux internautes de se dévoiler dans l'espace commentaires.

Publié dans Sexo by W

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gauthier 18/03/2008 15:42

Tu vois c'est là que je me dis que merde ça doit être super sympa d'être passif...Parce que autant j'ai déjà eu des orgasmes, autant c'est plutôt rare d'arriver à ce paroxisme... En même temps ce qui me fait le plus kiffer c'est de voir un mec se tordre de plaisir alors que je suis en lui ^^Chacun son truc...

B.W.F 18/03/2008 20:03

Quel plaisir de te voir ici... Tu sais que tu vas finir par devenir un fantasme... entre tout ce mystère du bel étalon amant prestigieux sur ton blog... et ce que tu viens nonchalament dire ici...........F

W des triplettes 14/03/2008 00:14

Re Re hola !Zeus : L'orgasme est partout selon toi , cependant je reste perplexe mais je te demande de m'éclairer sur ce point....Je ne pense pas avoir fait le tour de ces nombreuses possibilités orgasmiques.Juste une question à te poser : As-tu déja eu un orgasme en regardant le blog des triplettes ?Bisouilles

W des triplettes 13/03/2008 23:17

Re Hola Madame l'accesoire :  Tout d'abord, je te fais d'énormes bisous et je suis désolé de ne pas t'avoir appelé plus tot, je le ferais dès demain.Pour la main , tu as raison.Tu veux pas que l'on échange nos place pendant une journée juste pour que je puisse connaitre les orgasmes multiples que tu décris ? Hein stp.....Dis oui Bisouilles et à très très bientotPs : Tu nous manque

W des triplettes 13/03/2008 23:10

HolaChristophe : Heureux que tu partages les mçmes sensations que moi, ca me fait réellement plaisir ^_^.Shoopo: Très originale comme vision de l'orgasme, je dois avouer que la comparaison de l'éjaculation avec un berlingo de lait ne me laisse pas sans émoie.Moi j'aurais plutot fait la comparaison avec un tube de lait Nestlé sucré.....Hummmm trop trop bon.Jf : La main sur la photo est celle de mon Doudou allias " B ". Voilà pour l'info. Les membres raides je connais aussi et parfois meme la crampe .

zeus_antares 12/03/2008 22:11

C'est vrai que l'orgasme ne se limite pas à une simple (ou multiple) éjaculation. Je dirais que l'orgasme est... partout! A des degrés d'intensité divers bien sûr: dans une caresse, un regard ou la vision d'un corps offert qui s'abandonne. Ou de s'abandonner soi-même pour n'être plus qu'un objet de désir...