Jeudi 13... jeudi noir (by f)

Publié le par B.W.F


DSC00481.JPG

Il y a des jours comme ça, où tout commence super mal.

Ce matin, F. se réveille, il prend un thé à la menthe, un verre de jus d'orange, prend une douche, fait des petits câlins à C. (mais qui est C? Elle vous sera bientôt présentée), s'habille, et puis il est prêt, alors lui et Al, sa colloc, prennent leurs casques et hop direction le scoot. 

Et c'est là que tout dérape...


Au début rien de spécial. Quelques feux, on tourne à gauche, puis à droite, hophop, et puis F. se rend compte que le moteur fait un drôle de bruit, et puis aussi que le scoot met un moment à accélérer, en fait maintenant il met de plus en plus de temps... Ah, non maintenant il ne veut plus dépasser les 20km/h. Un vélo les dépasse...C'est donc en plein milieu de la place de la Concorde qu'ils sont obligés de s'arrêter, pour trouver un endroit où poser le scoot, puis marcher jusqu'à une bouche de métro, arriver en retard au boulot. 

Et c'est là où ça se corse...

Les gens aujourd'hui, on apparement tous décidé qu'il y avait quelque chose d'urgemment urgent à dire à F. C'est donc les dents serrées qu'il encaisse les chocs les uns après les autres, commence à régler un problème, gère des hystériques au téléphone, repart en réunion. Une heure s'écoule avant qu'il puisse prendre son premier café. Drame incommensurable et catastrophe quasi écologique... qui ne l'aide pas à être de meilleure humeur.

La suite, c'est des coups de fils, pour se faire remorquer jusqu'à un garage (ce qui coûte la "modique" somme de 60 euros...) arriver au garage pour qu'il soit réparé, affronter de nouveau les hystériques en se demandant si C. va bien, un coup de fil du garage ou en fait, non c'est pas juste la courroie, mais c'est plus compliqué (c'est quoi une courroie???), ça va coûter beaucoup plus cher. 

Et c'est là où ça s'empire...

- Bonjour
- Re bonjour, vous êtes le gars du garage?
- Non, non je suis le plombier. 
- Ah...
- J'ai reçu un coup de fil de votre agence, vous avez un soucis avec votre chauffe-eau?
- Oui vaguement. [Explications]
- Humhum, je vais passer, ça a l'air compliqué...

Et c'est là où l'horreur atteint des sommets...

18h45. Départ mérité d'une journée angoissante. Direction : le Métro.
Ah oui, vous n'avez pas saisi le côté angoissant de la situation, je vais répéter : le Métro
Ah ça y est vous y êtes : ce métro, avec la crasse sur la barre, les gens qui puent ou sentent trop bon, les gens qui sont beaucoup trop nombreux, l'attente du métro, l'arrêt une très très longue minute entre deux stations, enfin le métro quoi.

Et c'est là où ça s'arrange...

Clé dans la serrure. F entre chez lui. C. est là, plein de câlins, et ça va beaucoup mieux, quand même...

F.

Publié dans F.

Commenter cet article

W 19/03/2008 15:52

Hey, Pour moi, parfois plus qu'un jeudi c'est la semaine entière qui est noire.Je porterais quand même mon attention sur le jeudi maintenant.Bisouilles

B.W.F 21/03/2008 11:20


En effet si je regarde vraiment bien, c'est pas que jeudi, j'ai des merdes depuis grosso modo 5 mois maintenant. Pourvu que le printemps m'apporte des bonnes nouvelles. F.


kalista aka Al 16/03/2008 05:29

Oui c'est vrai ça. Le jeudi noir apparemment il est en train de se répandre... Va falloir être attentif ! Moi depuis un certain jeudi très noir, j'ai connu beaucoup beaucoup de jeudis noirs, ce jour où tout est contre vous. On ne peut rien faire, le sort s'acharne. Reste plus qu'à se serrer les dents et attendre que ça se passe.

accessoire une fois par mois 13/03/2008 22:46

je compatie... c'est marrant ma dernière journée du genre était aussi un jeudi... celle qui était complètement catastrophique et que je comptais sur ma pause déj pour récupérer et là je me suis fait arrêter par les flics pour excès de vitesse et qu'il a fallu que je paie sur le champ les 90 € pour cacher que c'est pas ma bonne adresse sur ma carte crise et éviter 90 € supplémentaires... et ça ça n'était que le milieu de ma journée noire... 3 fois rien à côté de la fin de journée... hihi

B.W.F 14/03/2008 11:46

Tu demanderas à Al, elle a une théorie sur le jeudi noir. Tout ce qui se passe de pourri t'arrive un jeudi. Alors si tu rajoutes les forces cosmiques du chiffre 13, c'est foutu. A vite choupette