De nouveaux terrains de jeux (by BWF)

Publié le par B.W.F


DSC00440.JPG

Début de soirée (by W)

Il arrive toujours un moment ou nous souhaitons voir du changement dans nos vies, nos habitudes, nos sorties.

Flashback. Samedi après-midi, B&F partent en excursion dans le marais à la recherche de nouveaux piercings. Les voilà chez Abraxas. Le vendeur n'hésite pas à faire une remise de 25% à F. avant de lui remettre un flyer pour "la soirée du siècle" au Barramundi.

De retour de randonnée, mes acolytes me font part de cette nouvelle destination. Après concertation et quelques négociations, la décision est prise : ce soir, le Barramundi se verra occtroyé le privilège de recevoir le trio infernal.

undefined
Pré-soirée chez F. Quatre bouteilles de Whisky plus tard, nous sommes prêts. Dernier verre, taxi, une clope et nous y voilà. L'arrivée et l'accueil sont sympathiques. Zoom sur la salle. Oh merde ! C'est une boom entre amis, Passe-partout a loué la salle pour son anniversaire en y invitant une trentaine de ses potes. 

Un seul regard entre nous suffit, la sanction ne tarde pas à tomber : Direction la Scène Bastille. Dommage, la musique et le lieu étaient sympa.

undefined


La soirée commence vraiment (by F)


Nous voici donc, après avoir juste attendu trois plombes un taxi, devant la Scène Bastille. Là au moins ça ressemble plus à une boîte. Il y a des gens qui attendent, d'autres qui fument dehors. Nous entrons, il fait chaud. C'est marrant cette impression hivernale d'entrer dans la chaleur moite d'un cocon...


Jésus est au vestiaires, tout va bien. Cette soirée n'a rien de spécial. Elle a juste le mérite de ressembler à une vraie soirée. La musique : de la trans. A noter : des muscle queens, des gros nounours, un taliban, une fille qui danse en sous-vêtements parce qu'elle a perdu sa robe, un mec qui danse en sous-vêtements, mais c'est volontaire... Le poppers s'infiltre dans nos narines pendant que les basses envahissent nos têtes. 

DSC00404-copy.jpg
Il est dans les 6 heures quand les triplettes se barrent, total fracassées.  B&W finiront leur soirée avec la traditionnelle bouffe after-club, tandis que F. qui traîne sur MSN, en attendant qu'il se passe quelquechose, trouvera J. qui, très motivé pour faire des câlins arrivera chez F. au petit matin.

*** La suite du programme a été censurée ***


B versus Galia (by B)

Dimanche soir. Overkitsch spéciale Galisteo.
Before déplorable. Thème : "Trois loques et un futon". Les triplettes sont au bord de la rupture d'anévrisme.
Au programme : cernes, une haleine qui ferait pâlir un chacal , un teint à mi-distance entre le vert gangraine et le gris cendre et en exclusivité ce soir, Silvester Stallone... On est trèèèèèès loin du glam et des paillettes. 

1h22. Horloge : "Eh les déchets, debout c'est l'heure, le taxi vous attend"
F. "Oh, Mademoiselle l'horloge, encore 5 minutes SVP."
W. "Juste un dernier verre S'il te plait"
B. "Oh ! Ta gueule la grosse, c'est pas toi qui va remuer tes aiguilles sur les podiums, ok?"

Cinq minutes plus tard donc, nous voilà dans la triplette-mobile direction le QG. Galia est étonnament en forme ce soir... Le sourire figé sur le... Qu'est ce que c'est ça déjà, ah oui... le... visage, oui... ça doit être ça ?! (Aurait-elle enfin perdu sa virginité? Se serait-elle limé les dents? Aurait-elle épousé Marc-Olivier F?)


Dans la salle, du monde, mais c'est pas non plus la démence. On note tout de même du progrès (malgré le "surnombre" apparent de filles... oui oui, des Filles, je sais c'est sale) : des gens déguisés, des travs, plein de travs, c'est trop bien les travs, quelques oiseaux rares et, deux trois clônes de Britney... la coke en mois (vous me direz, qu'est ce qu'elles foutent là, elles... "non, non les filles, le gala de bienfaisance en soutien pour Britney, c'est au Banana... oui, ce bar de Châtelet).

L'ambiance est sympa. Différente? Peut-être un peu. En tous cas ça sent le chaud, l'Espagne, le corps huilé, avec un léger parfum de... mer... mais c'est quoi cette odeur putain ! Ah mais ça pue, c'est l'angoisse, ah nooon, que suis-je bête, je me suis posé juste devant la grosse Cyril, la diva...

Il est 3 heures, et à 3 heures on su... ah, non ? Pas ce soir? 

W et B. "C'est qui lui?"
F. ébahi "...[...]..."
B. regardant F inquiet "Bah qu'est ce qu'il a? Il entame sa descente ?"

Que nenni, ce n'est que l'effet Galisteo. Mais si... Vous savez ; ce "beau" gagnant d'une émission de télé-réalité espagnole qui chante "I'm like a female" enfin un truc du genre. Et ce déhanchement ! Ah merde, Shakira et Claude François en auraient de l'urticaire. Bref, grâce à son incommensurable.. talent... ll est devenu l'icône gay du moment (mouais, enfin moi ce que j'en dis...) En tous cas, c'est ce que le Queen et la maîtresse de maison semblent nous dire. 


jose galisteo au Queen
envoyé par les_triplettes

Méduse (alias Galia) paraît avoir enfin trouvé l'amour: elle hurle, saute, gémit dans son horrible micro, faisant de grands gestes désordonnés et nous aspergeant de sa si délicate et odorante sueur (et oui, Galia est humaine, j'en ai la preuve, elle sue! ) Un veritable bonheur pour les yeux et les oreilles. 

Quant à la pauvre Lucy: oubliée, remplacée, muselée. Un scandale, une honte, elle ne reviendra que pour combler le départ de Galisteo. Elle se vengera, c'est sûr; son courroux sera sans pareil, accroche toi à ta perruque Galia, ça va jaser !

Il est 4h20, les triplettes sont dans un métro en partance du Queen... Nan, je plaisante, c'est une Mercedes. Elles rentrent se coucher, fraîches et... Sobres... ???!

Publié dans BWF

Commenter cet article

agitateur 06/03/2008 16:24

Et ben dis donc les garçons ! Ca ce sont des soirées réussies ! C'est quand la prochaine ??? hein ?? lol Je découvre votre blog aujourd'hui, suite a votre petit passage sur le mien... et j'adore ! Des bisous a vous trois les triplettes !

B.W.F 06/03/2008 19:20

Merci de ton passage :D la prochaine ben c'est le week end prochain, forcément. Merci de ton com bisous et a très bientot